La gestion des migrations en Méditerranée occidentale

2018-01-29T17:17:38+00:00

Milan a accueilli un séminaire international sur la gestion des migrations en Méditerranée occidentale organisé par le réseau de think tanks MedThink 5+5 et coordonné par l’IEMed, en collaboration avec le Secrétariat de l’Union pour la Méditerranée (Barcelone) et l’Istituto per gli studi di política internazionale (ISPI) de la ville italienne.

Lors d’une première session ouverte au public, les flux de migrants et de réfugiés à travers la région de la Méditerranée occidentale ont été abordés, ainsi que les défis et les opportunités qu’ils présentent pour les pays de Dialogue 5 + 5.

Les réponses des autorités nationales et européennes à une crise touchant l’ensemble de la région, en particulier depuis 2013, ont également été analysées et une attention particulière a été accordée à la façon dont les métropoles ont géré l’arrivée des migrants et des réfugiés en termes de politiques d’intégration.

Parmi d’autres, ont été présents à cette rencontre Marisa Farrugia, envoyée spéciale du Secrétaire général de l’Union pour la Méditerranée, José Luis Pardo, Ambassadeur pour les migrations au ministère espagnol des Affaires étrangères, Luigi Vignali, directeur général des politiques migratoires au ministère italien des Affaires étrangères, Senén Florensa, président du Comité exécutif de l’IEMed, Hassan Boubakri (Centre de Tunis pour la Migration et l’Asile), Ennio Codini (professeur agrégé de droit public, Faculté des sciences politiques et sociales, Université catholique Sacré-Cœur de Milan), Mustafa El Sagezli (Programme Libyen pour la Réintégration et le Développement – LPRD), Hana Jaber (Initiative de Réforme Arabe – ARI), Iván Martín (GRITIM – Groupe de Recherche Interdisciplinaire sur la Migration, Université Pompeu Fabra, Barcelone), Hocine Labdelaoui (Centre de Recherche en Economie Appliquée pour le Développement – CREAD, Algerie), et Roger Albinyana et Xavier Aragall (IEMed).